Aromathérapie

Histoire

aromatherapie-3.jpg

L’aromathérapie

C'est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l'ensemble des éléments d'une plante.

Le terme a été utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935.

Dans une approche traditionnelle, branche de la phytothérapie, elle s'apparente à la naturopathie. Elle est alors classée parmi les médecines non-conventionnelles.

Dans une approche scientifique, elle résulte de la pharmacognosie.

* Les origines de l’aromathérapie

Dans l'histoire de la médecine, au moins jusqu'au XVIe siècle, l'histoire de l'aromathérapie se confond en grande partie avec celle de la phytothérapie. Les plantes, dans leur ensemble, constituaient la base de la pharmacopée des civilisations antiques.

Si l'on retrouve les traces de méthodes de distillation ou d'extraction, en Chine ou en Inde, datant de plusieurs millénaires, c'est en Égypte que leur utilisation a été avérée. En Grèce, les écrits de Dioscoride font référence à l'utilisation d'extraits aromatiques. Les Romains les utilisèrent aussi sous forme d'onguents gras.

On attribue au médecin alchimiste persan Jabir Ibn Hayyan l'invention, au Xe siècle, de l'alambic. Les procédés d'extractions s'améliorèrent par la suite, les pharmacopées les utilisant surtout après le XVIe siècle. C'est à partir du XIXe siècle, que l'on commença à isoler et classifier les principes actifs des molécules odoriférantes ce qui permit leur utilisation spécifique.
L’école française du XXe siècle

En 1910, le chimiste René-Maurice Gattefossé (1881-1950) qui faisait des recherches en parfumerie, se brûla grièvement les mains, lors d'une explosion de laboratoire. Très gravement brûlé, et soigné selon les moyens de la médecine contemporaine, il fut rapidement atteint de gangrène gazeuse. En dernier recours, retirant ses bandages, il appliqua sur ses plaies infectées de l’huile essentielle de lavande. Selon la légende, les résultats furent stupéfiants, et confirmèrent son intuition : l’essence de lavande possédait de réelles propriétés antiseptiques et cicatrisantes2. Dès lors, il consacra une partie de ses recherches aux propriétés des huiles essentielles.

Il est à l'origine du néologisme « aromathérapie », devenu peu après un mot courant.

Dans les années 1960, le docteur Jean Valnet (1920-1995) reprit les travaux de Gattefossé et publia des ouvrages de référence (Aromathérapie, Traitement des maladies par les essences des plantes, 1964). Ils sont tous les deux considérés comme les pères de l'aromathérapie moderne.

Par la suite, Pierre Franchomme, avec la notion de chémotype contribua à améliorer l'identification des principes actifs dans les extraits utilisés.

À la fin du XXe siècle, au même titre que l'ensemble de la pharmacognosie, l'aromathérapie bénéficia de l'avancée des méthodes d'analyses, en particulier de la chromatographie. La distinction précise des composés aromatiques permit à la médecine de mieux appréhender leurs mécanismes d'action, et d'affiner leur prescription.
Généralités

L'aromathérapie est pratiquement toujours associée à la phytothérapie, dans l'arsenal thérapeutique, le terme « phyto-aromathérapie » est d'ailleurs employé par les spécialistes3.

Le terme d'aromathérapie recouvre des pratiques médicales très variées utilisant les huiles essentielles par exemple sous forme d'onction (dissolution dans une huile), de crème ou de lotion (émulsion huile dans l'eau) pour l'usage externe. La dispersion dans du miel ou dans de l'huile alimentaire ou simplement sur un sucre est habituelle pour l'administration par la voie orale. La mise en gélules peut être aussi réalisée. Les aérosols obtenus par nébulisation des huiles essentielles sont plus rarement utilisés, mais la dispersion dans l'atmosphère d'une pièce obtenue grâce à l'utilisation de diffuseurs spéciaux est très répandue. L'emploi de suppositoires est très utile pour certaines applications thérapeutiques, mais est généralement réservée au corps médical.

Les huiles essentielles sont des substances très coûteuses et très recherchées. Elles sont donc très souvent frelatées par adjonction d'huiles de mauvaise qualité ou par l'adjonction de produits de synthèse bien moins onéreux. L'huile essentielle d'eucalyptus contient plusieurs dizaines de substances. Alors on vend de l'eucalyptol de synthèse (1,8 cinéol) qui coûte dix fois moins que l'huile essentielle d'eucalyptus. Les huiles essentielles se dégradent vite si elles sont mal conservées (lumière, oxygène de l'air, température). Se procurer des huiles essentielles et s'assurer de leur qualité est un métier complexe qui demande beaucoup d'expérience. En France, comme dans la plupart des pays européens, ni la vente des huiles essentielles, ni la pratique de l'aromathérapie ne sont règlementées. Il est donc très important de se procurer des huiles essentielles de qualité garantie et de s'adresser à des personnes qualifiées en aromathérapie.

Les usages les plus courants des huiles essentielles sont :

    l'automédication de confort, le calme et la relaxation (bains, massages, cosmétiques) et la préparation à l'endormissement ;
    une des composantes des médecines traditionnelles et de la naturopathie : Ayurveda, etc.
    une utilisation aromatique en psychologie.

En médecine

    la désinfection et la cicatrisation des plaies ou le traitement de traumatismes (brûlures, ...) ;
    la complémentation à un traitement médical chronique ;
    la dermatologie et la cosmétique dermatologique ;
    le choix thérapeutique fait par un thérapeute qualifié aromathérapeute médecin, pharmacien, ou naturopathe (école française, Valnet, Franchomme,   Baudoux).

En aromathérapie on limite toujours les traitements à base d'huiles essentielles pour les très jeunes enfants (immaturité enzymatique du nourrisson), pour les femmes enceintes (surtout au cours des trois premiers mois lorsque les tissus sont en formation), pour les personnes allergiques (asthmatiques, ...), pour les animaux comme les chiens et les chats (absence de certains systèmes enzymatiques de métabolisation). La pratique de l'aromathérapie nécessite toujours l'avis d'un professionnel averti.

Certaines huiles essentielles sont très bien tolérées pures sur la peau, mais elles sont l'exception. Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques, c'est-à-dire qu'elles irritent ou altèrent la peau. La plupart des huiles essentielles nécessitent d'être diluées au 1/5 (concentration importante, réservée à la pratique médicale) le plus souvent au 1/10 voire au 1/20 ou au 1/100 (concentration faible, courante pour l'utilisation des huiles essentielles en cosmétologie4) c'est-à-dire de 20 %, 10 %, 5 % ou 1 % V/V ou W/W dans une huile végétale (d'amande douce, d'avocat, d'argan, de macadamia, etc.)ou dans un excipient lipophile (crème, lait). Certaines huiles essentielles se potentialisent mutuellement et sont donc plus efficaces en association. Les formules associant différentes huiles essentielles dans certaines indications, telles celles reprises dans la littérature spécialisée ont donc un sens.

Si les activités antibactériennes et anti-infectieuses des huiles essentielles sont aujourd'hui scientifiquement démontrées, d'autres activités pharmacologiques font encore l'objet de recherches.

Indications thérapeutiques

aromaaaaaaaaaaaaaaaaaa.jpeg

Les propriétés des huiles essentielles sont multiples :

    anti-infectieuses : antibactériennes (dues au carvacrol, au thymol, à l'eugénol, à l'aldéhyde cinnamique, aux monoterpénols, etc.), antimycotiques (dues aux alcools et aux lactones sesquiterpéniques), antivirales (dues aux monoterpénols, monoterpénals, etc.), antiparasitaires (dues aux phénols, à l'ascaridole, etc.), insectifuges et insecticides (citronnelle de Ceylan, camphre du camphrier du Japon, etc.)
    anti-inflammatoires (dues aux aldéhydes, au chamazulène, etc.)
    anticatarrhales : expectorantes (dues au 1,8-cinéol), mucolytiques (dues aux molécules cétoniques et aux lactones)
    anti-histaminiques
    antispasmodiques (dues aux éthers et aux esters)
    antalgiques, analgésiques et anesthésiques
    calmantes, hypnotiques et anxiolytiques
    propriétés endocrinorégulatrices : comme les œstrogènes, comme la cortisone, etc.
    propriétés vasculotropes et hémotropes : hyperémiantes, phlébotoniques, lymphotoniques, anticoagulantes (dues aux coumarines) et fibrinolytiques, antihématomes (HE d'hélichryse italienne), hémostatiques, hypotensives
    propriétés digestives : eupeptiques, carminatives, cholagogues et cholérétiques (dues à la menthone, la carvone et la verbénone)
    antitoxiques
    antivenimeuses
    antirhumatismales
    stimulantes ou apaisantes
    aphrodisiaques
    etc.

La composition chimique (chémotype) des huiles essentielles varie en fonction du pays de récolte, de l'altitude, de l'ensoleillement, des conditions de récolte, de la qualité de la distillation, de l'entreposage : ces facteurs peuvent modifier leurs propriétés.

Ces huiles essentielles peuvent vous aider :

huiles-essentielles.jpg

             Ces huiles essentielles peuvent vous aider :

            Abus (nourriture, alcool) -  Genévrier

            Aérophagie -  Menthe, Lavande, Marjolaine, Petit grain

            Allergies -  Bergamote, Menthe, Citron, Lavande, Camomille

            Ampoule -  Bergamote, Lavande, Tea Tree

            Articulaire (douleurs) -  Bergamote, Marjolaine

            Aphte -  Tea tree

            Brûlures -  Géranium, Niaouli, Lavande, Tea Tree

            Cellulite -  Pamplemousse, Géranium, Genévrier

            Choc -  Menthe Poivrée, Marjolaine

            Coupures -  Lavande, Géranium, Citron, Tea Tree

            Coup de soleil -  Lavande

            Crampes -  Lavande, Romarin, Marjolaine

            Désinfection -  Bergamote, Citron, Lavande, Eucalyptus, Sarriette

            Désodorisant, antifongique -  Lemongrass, Petit grain, Sapin

            Digestif -  Basilic, Menthe Poivrée, Genévrier, Girofle, Sarriette

            Douleurs musculaires -  Lavande, Menthe, Romarin, Pin, Ravensare, Genévrier, Marjolaine, Camomille, Gaultherie

            Drainage -  Bois de rose, Palmarosa,

            Ecchymose -  Géranium, Lavande, Marjolaine

            Engelures -  Marjolaine

            Fatigue   -  Basilic, Romarin, Ravensare, Citronnelle, Bois de rose, Thym

            Fièvre -  Eucalyptus, Lavande, Menthe Poivrée, Tea Tree

            Fourmis (répulsif) -  Citron

            Inflammations -  Lavande, Tea Tree, Camomille, Patchouli

            Insectes (répulsif) -  Eucalyptus, Menthe Poivrée, Géranium, Citronnelle

            Lassitude -  Lemongrass

            Mal des transports -  Menthe Poivrée

            Manque d'appétit -  Girofle

            Mauvaise  circulation -  Cyprès, Marjolaine

            Maux de tête -  Menthe Poivrée, Lavande, Marjolaine, Camomille

            Mémoire (trous de) -  Girofle, Petit grain

            Mites (répulsif) -  Lavande, Citron

            Nausée -  Lavande, Menthe Poivrée

            Nez bouché -  Eucalyptus, Niaouli, Pin

            Pieds endoloris -  Romarin, Lemongrass, Lavande, Menthe Poivrée

            Piqûres d'insectes -  Lavande, Tea Tree, Cannelle

            Rhumes -  Niaouli, Eucalyptus, Pin, Menthe Poivrée, Tea Tree, Cannelle, Thym

            Sudation excessive -  Cyprès, Petit grain

            Toux -  Eucalyptus, Lavande, Pin, Tea Tree, Thym

           

            Les huiles essentielles de la peaux:

            Boutons -  Lavande, Palmarosa, Tea Tree

            Peau grasse -  Citron, Pamplemousse, Palmarosa, Genévrier, Verveine Exo., Ylang-ylang

            Peau sèche -  Bois de rose, Camomille, Patchouli

            Rides -  Palmarosa, Bois de rose

            Soin de la peau -  Lavande, Palmarosa, Bergamote, Ylang-ylang, Camomille, Bois de rose, Patchouli

            Verrue -  Citron, Tea Tree

           

            Les huiles essentielles pour les cheveux:

            Chutte de -  Romarin, Ylang-ylang, Lavande

            Cassants -  Lavande

            Gras -  Romarin, Lavande, Genévrier, Petit grain

            Normaux -  Romarin, Citron, Lavande

            Sec -  Lavande, Ylang-ylang

            Pellicules -  Romarin, Bergamote, Lavande

           

            Les huiles essentielles pour la relaxation:

            Agitation : Ylang-ylang, Marjolaine

            Angoisse : Basilic, Petit grain, Vetiver

            Anxiété    : Lavande, Bergamote, Géranium, Mandarine, Basilic, Genévrier, Patchouli

            Apathie : Lavande, Citron, Pamplemousse, Romarin

            Colère : Bergamote, Ylang-ylang, Cyprès, Menthe

            Déprime :  Bergamote, Basilic, Orange, Marjolaine, Camomille, Patchouli, Vetiver

            Fatigue  intellectuelle :  Citron, Pamplemousse, Girofle, Basilic, Sarriette, Vetiver

            Insomnie   Lavande, Mandarine, Petit grain, Marjolaine, Basilic, Camomille

            Morosité : Lemongrass, Orange

            Nervosité :  Lavande, Marjolaine, Bergamote, Petit grain

            Pensée négative :  Menthe Poivrée, Orange, Ylang-ylang

            Stress émotionnel : Ylang-ylang, Patchouli

 

( source polonaise et penn'ty bio)

 

 

AVERTISSEMENT:

 

Les informations sur cette page ne sont données qu'à titre indication, n'hésitez pas à consulter un spécialiste aromathérapeute susceptible de vous guider dans votre utilisation des huiles essentielles et des produits dérivés nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvais usage de ces produits.

 

Pour en savoir plus sur les huiles essentielles et la manière de l'utiliser, venez nous rejoindre au Cercle

Les Huiles Végétales

veeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee.jpeg

Les huiles végétales

Il existe des dizaines d'huiles de massage végétales, nous en avons sélectionné. Ces huiles de massage végétales ont été choisies pour leurs qualités et leurs propriétés, elles sont toutes issues de l'agriculture biologique.

Extraite de graines, de noyaux, ..une huile de massage végétale de qualité doit être obtenue par simple pression à froid puis filtrées. Refusez celles qui sont raffinées à l'aide de solvant!

 

Les huiles végétales sont classées en trois catégories

    Non siccatives:

Elles restent liquides à la température de la pièce, ne forment aucun film au contact de l'air, elles sont adaptées aux peaux normales et sèches. Ce sont les meilleures huiles de base pour le massage

    Semi siccative:

Formant une fine pellicule au contact de l'air, vous pouvez également les utiliser en base de massage pour les peaux normales et sèches mais en petites quantités

     Siccatives:

 Elles forment assez rapidement une fine pellicule au contact de l'air et ne sont pas recommandables en huile de massage

Vous pouvez utiliser utiliser les huiles de massage pures, les mélanger avec des huiles essentielles voir notre paragraphe le massage : un bienfait pour le corps ou les acheter toutes prêtes Les huiles de massage

Huile de massage - Amande douce :

 -huile de massage amande douce bio C'est une huile de massage fine, émolliente, non siccative de couleur jaune à la saveur peu prononcée, excellente en huile de massage pure ou mélangée avec des huiles essentielles. On pourra utiliser l'huile d'amande douce pour toutes types de peaux

Elle favorisera la cicatrisation, réduira les inflammations cutanés et soulagera les démangeaisons

Huile de massage - Noyaux d'abricot :

-huile de massage noyau abricot Obtenue à partir de noyaux d'abricot pressés à froid, cette huile de massage à une belle couleur jaune pâle. Très légèrement siccative et de faible viscosité l'huile de noyaux d'abricot convient à tous les types d'épidermes mais surtout aux peaux fines, sèches ou ridées. vous pourrez l'utiliser pure ou associée à des huiles essentielles.

 

Huile de massage - Macadamia :

-huile de massage macadamia bio Cette huile de massage très fluide est particulièrement intéressante en massage par son pouvoir de pénétration exceptionnelle, de plus, elle ne laisse aucune sensation de gras après application et facilite la microcirculation locale.

Son action tonique au niveau du derme la fera préférer à d'autres huiles pour le massage des zones douloureuses en cas de fatigue musculaire.

Elle convient à toutes types de peau, assouplit et tonifie les peaux sèches ou âgées. A utiliser pure ou associée à des huiles essentielles.

           

Huile de massage - Rose Musquée :

 -huile de massage rose musquée bio L'huile de Rosa Rubiginosa issue d'une semence d'aubépine sud-américaine est traditionnellement connue pour ses effets régénérateurs sur la peau, propriété confirmée par de récentes recherches scientifiques.

Riche en acides gras insaturés dont les célèbres Oméga3 et 6 mais également en acide transrétinique qui favorise la synthèse du collagène, cette huile de massage précieuse pourra être utilisée pour:

    Les cicatrices après brûlures ou blessures

    Adoucir la peau et redonner de la souplesse

    Apaiser le feu du rasoir ou les peaux irritées

    Retarder le vieillissement de la peau (rides)

    Les vergetures, les peaux gercées et fissurées

 

Huile de massage - Jojoba :

-huile de massage jojoba  Originaire du désert d'Amérique centrale les noix de Jojoba contiennent une cire précieuse qui ne se solidifie pas à température ambiante.

C'est plutôt une cire liquide rééquilibrante, hydratante et protectrice déjà utilisée par les Indiens qu'une huile à proprement parlé, elle contient en effet 97 % d'esters cireux.

De par sa composition l'huile de massage de jojoba possède de nombreuses propriétés intéressantes:

    Affinité avec le sébum de la peau

    Pénètre facilement et rapidement dans la peau

    Protection contre les rayonnements ultra-violets (filtre solaire naturel qui équivaut à une protection 5).

    Favorise la synthèse du collagène

    Apporte peu de matière grasse à la peau.

    Sur des cheveux gras régule la sécrétion de sébum et redonne brillant et tonus à la chevelure

    Sur des cheveux secs, elle les renforce et les rends moins cassants, plus souples

    Préserve l'hydratation naturelle de la peau contre les agressions du froid et de la sécheresse.

    Elle est particulièrement recommandée pour le soin de la peau des touts petits grâce à sa douceur et à ses vertus protectrices.

Convenant à tous les types de peau et particulièrement sensibles, l'huile de jojoba pourra être utilisée seule ou associée avec des huiles essentielles.

Attention: Éviter de l'associer à la vitamine A, dont elle annule l'effet. Non comestible.

 

Huile de massage - Bourrache BIO

-huile de massage bourrache Originaire de Syrie l'huile est extraite des graines mûres de la bourrache.

 l'huile de bourrache est particulièrement riche en AGL (acide gamma-linolénique).

En huile de massage elle conviendra à toutes types de peau, particulièrement indiquée pour régénérer les peaux fatiguées.

A utiliser en association à 5-10% avec une autre huile végétale. Attention cette huile est fragile et doit être conservée à l'abri de la lumière de l'air et de la chaleur.

 

Huile de massage - Argan

L'huile d'argan est extraite par première pression à froid des amendons de l'arganier, arbre unique au monde qui pousse dans le sud ouest du Maroc.

Cette huile de massage très douce est utilisée depuis des siècles à des fins thérapeutiques, culinaires et cosmetiques.

Contenant une grande quantité de bêta-carotènes (vitamine A), cette huile possède des propriétés régénératrices au niveau de la peau, mais également, par la vitamines E (majoritaire) qu'elle renferme, des qualités antioxydantes (Tocophérols 62 mg/100g).

 

Dans ces principales propriétés on peut citer:

    Répare et protège l'épiderme des sécheresses et des agressions extérieures

    Assouplit la peau et prévient son vieillissement

    Protège les muscles de la dégénérescence liée à l'âge

    Favorise la synthèse de prostaglandines

    Revitalise les parties fatiguées, ridées, les réhydratent en leur rendant leur élasticitéSoulage les gerçures, les brûlures et peut être appliquée sur les cicatrices et les boutons.

 

.Huile de massage - Onagre

-huile de massage onagre Traditionnellement employée par les femmes, l'huile d'onagre, aussi appelée huile de primerose, est une source en acides linoléique (72%) et gamma linoléique (10%), qui font partie de la famille des acides gras oméga-6.

En huile de massage l'huile d'onagre est utilisé principalement comme anti-rides et régénératrice de la peau, elle permet également de revitaliser, d'adoucir et d'assouplir la peau.

 

Huile végétale neutre :

L'huile de massage neutre ce mélange de 3 huiles végétales (sésame, coco, tournesol) vous servira de base pour préparer vos propres huiles de massage.

 

Pour cela il vous suffit d'y incorporer de 5 à 10 gouttes d'huiles essentielles de votre choix dans une cuillère à café de cette huile pour obtenir une huile de massage particulièrement pénétrante et très agréable à utiliser.

  Pour en savoir plus sur la manière de les utiliser, venez nous rejoindre au Cercle nous vous mettrons en contact avec les personnes adéquates.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/05/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×