ARGENT colloïdal: Une arme secrète contre les maux.

Argent colloïdal: une Arme Secrète Contre les Maux.

trucs-et-astuces.jpg

 


ATTENTION

Le cercle de Radiesthésie décline toutes responsabilités concernant l'usage et la fabrication de l'Argent Colloïdal, nos informations et conseils sont extraits de la source http://www.argent-colloidal.info/    Par cet avis nous vous informons donc que vous agissez en votre ame et conscience et qu'en aucun cas, le Cercle et son Président ne pourront être tenu responsable

 

Une Arme Secrète Contre la Maladie

l'argent colloïdal

 

- Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et immunosuppressives, il soulage immédiatement
brûlures, ulcères, allergies, piqûres d'insectes, dermatites, hémorroïdes, etc.

- Il accélère la cicatrisation des brûlures et des blessures.
- Il peut être incorporé dans la structure de pansements extrêmement efficaces.
- Il favorise la régénération osseuse et tissulaire.
- Il stimule le système immunitaire.
- Il contribue à la purification de l'eau et de l'air.
- Il peut être utilisé comme désinfectant des eaux usées et des piscines.
- Il peut être utilisé sur les plantes et les animaux.

 

Utilisation pratique

 

 

Les utilisations pratiques de l'argent colloïdal sont si nombreuses que leur seule limite semble être celle de l'imagination !


1. Utilisations générales


Désinfectant


Étant donné le haut pouvoir germicide de l'argent colloïdal, il peut être utilisé comme préservateur (conserves) et comme désinfectant :


- En vaporisation dans la cuisine et la salle de bains pour éliminer moisissures et mildiou ;
- Sur les éponges, brosses à dents, peignes et brosses à cheveux ;
- Sur le linge humide pour prévenir les moisissures ;
- Pour rincer fruits et légumes frais, etc.


Purification de l'eau


Une autre application importante est la purification de l'eau. N.R. Thomson1 dit que ses recherches sur les colloïdes d'argent ont montré que la quantité d'argent nécessaire pour stériliser de l'eau contenant des organismes pathogènes se situe entre 40 et 200 gamma, c'est à- dire 0,04 à 0,2 ppm (soit une à quatre cuillerées à café d'une solution d'argent colloïdal à 15 ppm par litre d'eau).


Traitement des végétaux


Ceux qui ont essayé l'argent colloïdal sur les végétaux rapportent d'excellents résultats, soit en vaporisant la solution (une cuillerée à soupe pour un litre d'eau) sur les feuilles, soit en la versant au pied de la plante. L'argent colloïdal est efficace contre les bactéries, virus, champignons et moisissures qui attaquent les plantes, les fleurs et les fruits.

Application locale


L'argent colloïdal exerce une action anti-inflammatoire et immuno-suppressive. Il est très efficace sur les brûlures et les dermatites résultant d'un contact avec des substances vénéneuses, comme la sève de certaines plantes et les sécrétions de certains insectes (abeilles, araignées, fourmis). Certains utilisateurs l'emploient sur le cuir chevelu pour éliminer les pellicules et comme déodorant.


Pansements


Quand une bande de gaze est imprégnée d'argent colloïdal et séchée à l'air, les particules d'argent sont absorbées dans les fibres absorbantes du pansement. Les fibres non-absorbantes se revêtent d'une fine pellicule d'argent métallique. De tels pansements (ce peut être un simple sparadrap ou bien de larges bandes de gaze) combattront l'infection et accéléreront la cicatrisation (brûlures, écorchures, coupures). Les pansements peuvent aussi être appliqués humides. Ceci permettra de tuer les bactéries d'une plaie ouverte et évitera l'infection.


L'argent colloïdal n'interfère pas avec les traitements aromathérapiques ou homéopathiques. On ne trouve également aucun rapport d'interférence avec les médicaments (par exemple l'insuline pour les diabétiques).

Pour les animaux, le dosage est en fonction de leur poids (et calculé proportionnellement à partir du dosage humain). On peut mettre de l'argent colloïdal dans leur eau de boisson ou leur administrer la solution à l'aide d'un compte-gouttes. (Voir les témoignages concernant les animaux au chapitre suivant.)

 

Usage externe


Bouche (abcès dentaires, maux de dents, gingivite, pyorrhée dentaire, etc.) : Faire circuler une cuillerée à café de solution sur la zone affectée pendant cinq minutes. Recracher le liquide.

Yeux (conjonctivite, kératite, ophtalmie, etc.) : Trois gouttes de solution (maximum 15 ppm) deux fois par jour. Attention ! Le pH de la solution ne doit pas être inférieur à 6,5 sinon celle-ci serait trop acide et piquerait les yeux.

O.R.L. (otite, infection de la gorge, catarrhe, sinusite...) :
- En gargarismes.
- En inhalation : à l'aide d'un nébuliseur vaporiser un fin brouillard pour les affections nasales, les affections de la gorge et des poumons, deux à trois fois par jour.
- En gouttes : trois gouttes de solution (5 à 15 ppm) dans chaque narine, deux à trois fois par jour.

Pour l'oreille, remplir le canal à l'aide d'un compte-gouttes, une ou deux fois par jour pendant deux ou trois jours.

Peau (acné, brûlures, coups de soleil, coupures, eczéma, engelures, furoncles, hémorroïdes, herpès/zona, mycoses, piqûres d'insectes, prurit, psoriasis, verrues...) : Appliquer deux à trois fois par jour liquide, lotion ou pommade. Vaporiser la zone affectée. À noter que le contact avec la peau doit être d'au moins 6 minutes pour laisser au produit le temps d'agir.

Concentration

La quantité réelle d'argent dans une solution colloïdale se mesure en milligrammes par litre. Dans la pratique, on utilise le plus souvent une mesure équivalente : les parties par million (ppm). Ceci désigne le nombre de parties d'argent (en poids) pour chaque million de parties d'eau. Par exemple, 10 parties par million signifie 10 parties d'argent pour un million de parties d'eau (noté 10 ppm), et équivaut à 10 mg/l.

D'après l'expérience des utilisateurs et des fabricants, et d'après les tests effectués en laboratoire, il semble qu'aucune affection ne nécessite de concentrations supérieures à 30 ppm. La plupart des solutions commerciales ont une concentration de 5, 10, 15 ou 20 ppm.

 Qualité de l'eau : l'argent colloïdal doit être préparé avec une eau de haute qualité (double ou triple distillation ou désionisation). En effet, si l'eau utilisée contient trop de solides dissouts, les ions d'argent produits vont se combiner avec ces solides pour former des sels d'argent potentiellement toxiques. En outre, une telle eau possède une conductivité trop élevée qui engendre la formation de grosses particules. L'eau du robinet, l'eau minérale et même une eau filtrée par osmose inverse sont donc proscrites. Les chercheurs qui ont étudié les propriétés et la structure de l'eau ont même conclu que l'eau distillée était une eau "morte" et qu'il fallait lui préférer une eau non dénaturée par la chaleur, l'eau désionisée.

 Qualité des électrodes : les électrodes doivent elles aussi être d'un degré de pureté suffisant pour éviter la formation d'ions plus ou moins toxiques. La pureté conseillée est généralement de 99.99 %, mais 99.9 % semble aussi très acceptable comme le montre l'expérience effectuée par Peter Lindermann :

Les impuretés totales admissibles pour l'argent à 99,9 % ne doivent pas dépasser 1000 ppm. Ces impuretés sont : 1) cuivre (maximum 800 ppm), 2) plomb (maximum 250 ppm), 3) fer (maximum 200 ppm), 4) bismuth (maximum 10 ppm)... Quand ce produit est utilisé pour fabriquer de l'argent électrocolloïdal à une concentration de 5 ppm, les impuretés maximales se réduisent à 4 ppmd (parties par milliard) de cuivre, 1,25 ppmd de plomb, 1 ppmd de fer, 0,05 ppmd de bismuth. Avec des taux aussi faibles on peut raisonnablement penser qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter...

 Au simple fil d'argent, on préférera un ruban dont la largeur peut varier entre 6 mm et 25 mm. D'une part la durée de vie de l'électrode sera beaucoup plus longue, d'autre part la densité*2 du courant électrique sera d'un niveau plus faible, ce qui entraîne la production de particules plus fines.

 Couleur : un indicateur simple, mais fondamental, la qualité d'une solution ionique d'argent colloïdal est la couleur qu'elle présente. En fait, il faudrait plutôt dire l'absence de couleur, puisque les meilleurs produits sont parfaitement incolores. À mesure qu'augmente la concentration et/ou la taille des particules, on voit apparaître une certaine teinte : jaune pâle, puis or, brun, rouge et noir. Le brun, rouge et noir indiquent des produits de qualité inacceptable. Il faut noter que les suspensions colloïdales métalliques décrites plus loin (Mesosilver, Advanced Colloïdal Silver) présentent naturellement une couleur brune. Stabilité, conservation : au bout d'un temps plus ou moins long, les particules d'argent finissent par perdre leur charge électrique et précipitent. Pour prolonger la durée de vie du produit, il est bon de le conserver dans des récipients en verre. Le plastique réagit avec les particules porteuses d'une charge électrique qui finissent par précipiter. En outre, l'exposition à la lumière dégrade rapidement la solution. Des récipients en verre coloré (brun ou bleu-cobalt) permettent de minimiser ce phénomène. Certains produits de haute qualité revendiquent une durée de vie "illimitée". Cela reste à voir, mais les tests ont montré qu'ils étaient beaucoup moins sensibles aux facteurs ci-dessus et pouvaient se conserver au moins un an ou deux sans perdre d'efficacité.

 

Ce texte synthétisé et résumé est extrait du site: http://www.argent-colloidal.info/

 

 

Le fabriquer soi-même …

 

Il suffit de: 1 transformateur 220v/12v ou 220v/24v, 1 connecteur 3 fils (sucre), 1 résistance 3k ohms (pour faire chuter la tension à quelques millivolts), 2 électrodes d'argent pur (que l'on peut se procurer chez son bijoutier au prix du jour), 1 récipient non métallique et 1 testeur PPM (que l'on trouve sur internet, site d'achat/vente bien connu), de l'eau purifiée( que l'on trouve à la pharmacie).

Il suffit de remplir le récipient, d'y plonger les électrodes (pas le connecteur ! !) et de laisser faire environ 3h pour une concentration de 15 à 20 PPM

 

Pour tous renseignements complémentaires venez nous rejoindre au Cercle de Radiesthésie.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×